Nous parlons souvent d’accessibilité d’un bâtiment, mais qu’en est-il de l’accessibilité de l’information ? Une communication dite accessible ne s’adresse pas seulement aux personnes en situation de handicap. Qui ne s’est jamais retrouvé en incapacité de comprendre une information écrite lors d’un voyage dans un pays étranger ? Qui n’a jamais été gêné pour lire un texte écrit en petits caractères dans une couleur pâle ?

 

Panneaux de signalisation en chinois

Source : perdidosnomundo.com

La loi du 11 février 2005 évoque des notions de lisibilité, visibilité et compréhension des supports signalétique. Au delà de ces aspects réglementaires, nous avons, vous avez la possibilité de penser, imaginer et réaliser, simplement, des outils de communication accessible à tous.

Les enjeux

Avec 18 à 20% de la population touchée par un handicap, il est indispensable d’envisager une communication print et digitale accessible à tous. Les programmes électoraux, les programmes cultuels, les sites internet des démarches administratives, les notices des médicaments… Tous les secteurs sont concernés pour l’accessibilité de l’information. Pourquoi rendre ses supports accessibles ?

  • Pour permettre le droit à l’information pour tous
  • Pour développer une société inclusive (culture, santé, transports…)
  • Pour favoriser la diversité, source d’enrichissement et d’opportunité

Une communication inclusive, c’est :

  • Envisager ses supports de communication compréhensibles pour le plus grand nombre
  • Concevoir en pensant à tous les publics, la conception universelle
  • Concevoir en lien avec les publics ciblés

 

Valoriser son offre

Mettre en place une offre culturelle, touristique ou de service accessible aux publics à besoins spécifiques est une démarche inclusive. Cependant, il est indispensable de la faire connaître, de dire qu’elle existe, afin de faire venir le public concerné ! La mise en place de supports de communication pour tous ou adaptés, le relais de l’information dans les médias généralistes ou spécialisés, l’affichage et la signalétique sont des outils qui permettent de communiquer auprès de votre public.

 

Concevoir en lien avec les publics ciblés

Des ateliers de co-création avec les utilisateurs peuvent être imaginés. Concevoir en lien avec les publics ciblés est une démarche donnant l’assurance d’un produit final répondant aux besoins des utilisateurs. La mise en place d’ateliers de co-création est la première étape vers des supports de communication inclusifs.

un groupe de travail d'usagers de la ville d'Amiens

 

Atelier de co-création avec les usagers de la Ville d’Amiens

 

Des supports pour tous

Un support de communication pour tous n’est pas un support stigmatisant. Si il est bien pensé, à partir, notamment des principes de la conception universelle, un support de communication est agréable d’utilisation pour tous, en situation de handicap ou non.

Par exemple, l’utilisation de pictogrammes peut permettre à chacun de comprendre rapidement une information. Automobilistes, voyageur en situation de stress, enfant en apprentissage de la lecture… De plus en plus standardisés, ils sont beaucoup utilisés dans la signalétique et le digital (icônes).

La typographie joue également un rôle important dans l’accès à l’information. Certaines polices sont plus agréables à lire que d’autres et peuvent ainsi favoriser l’impact du message ou l’assimilation de l’information. Avec empattements, fantaisistes ou manuscrites, elles peuvent gêner un utilisateur ayant une déficience visuelle.

 

Source : gemcom.fr

Il est donc important de favoriser la lisibilité de la typographie avant tout !

Une rédaction simple et claire est plus agréable pour tous. Privilégiez un vocabulaire courant et des phrases courtes.

 

Des outils adaptés

Il est également possible de recourir à des outils de communication spécifiques. Ils seront alors destinés à un public particulier afin de répondre à des besoins spécifiques.

Quelques exemples :

 

Carte de visite en braille pour Divercities