Design pour tous, Design For All, conception universelle, universal design, design social, design inclusif… tant d’appellations pour un but commun : concevoir pour tous.

« Tous » signifie tous les utilisateurs, sans discrimination, quelque soit leur âge, leur taille, leur poids, leurs capacités de compréhension ou de mobilité. « Concevoir pour tous » signifie prendre en compte l’utilisateur dès le départ, dès la conception, dès le commencement du projet. Beaucoup de réalisations sont conçues, puis adaptées aux personnes en situation de handicap, créant un design spécifique et parfois stigmatisant. Combien de bâtiments sont construits avec un accès principal se faisant par un escalier, impliquant la réalisation d’un accès alternatif par la suite ? Pourquoi ne pas envisager un accès accessible à tous dès le départ quand cela est possible ?

 

Comment définir la conception universelle ?

Selon la Convention de l’ONU

Également appelée Design For All ou Design pour tous, la conception universelle est défini par l’article 2 de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes en situation de handicap.

Cet article nous dit que la conception universelle est la « conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation ni conception spéciale ».

Les 7 principes

A l’Agence Adéquat, nous la développons chaque jour nos projets autour de 7 principes. Un produit, un support de communication, un service doit être :

• Sécurisé : Eviter les risques ou dangers liés à son utilisation.

• Respectueux de la Diversité : Penser une utilisation égalitaire, paritaire auprès d’utilisateurs aux capacités multiples et différentes.

• Confortable pour tous : Permettre son utilisation dans un bien-être physique et psychologique.

• Fonctionnel : Imaginer qu’il soit pratique et utilisable quelles que soient la taille, la posture ou la mobilité de l’utilisateur.

• Esthétique : Concevoir un objet, un service ou un environnement pratique et esthétique. La conception universelle est compatible avec la notion de « beau ».

• Compréhensible : Se questionner sur l’accessibilité des informations ou du service, quelles que soient les connaissances ou les facilités de compréhension de l’utilisateur.

• Simple : Permettre un usage intuitif et facile de l’utilisation en allant à l’essentiel.

Une société inclusive

Au delà d’un concept, il s’agit, pour nous concepteurs, d’imaginer une société inclusive, respectueuse de la diversité. En tant que designers, il nous tient à coeur de concevoir pour le plus grand nombre. Villes, espaces, transports, informations… tous les usagers doivent y avoir accès, de façon équitable. La conception universelle ne concerne pas seulement une personne reconnue en situation de handicap. Par exemple, une personne de langue étrangère n’aura pas accès à toutes les informations si elle ne comprend pas la langue du pays dans lequel elle se trouve.

Un exemple de produit conçu selon ces principes ?

La télécommande ! Commercialisée en 1955, elle permet de changer de chaine à distance, sans avoir à se déplacer. Un produit qui aide les personnes en situation de handicap moteur, mais qui est utile à tous.
Des produits ou services qui vont être adaptés peuvent être stigmatisants. Une réalisation conçue selon les principes de la conception universelle sera utilisable par tous, notamment les personnes en situation de handicap, et confortable pour tout le monde.
Un autre exemple, le lavabo Tilting Sink de Gwenolé Gasnier. En imaginant un système de bascule, le designer permet l’utilisation du lavabo aussi bien par des personnes debout qu’en fauteuil, de très grandes ou de petite taille, tels que des enfants.

Certaines poignées de porte sont également imaginées pour être utilisables sans les mains.

Qui ne s’est pas retrouvé en difficulté quand, les mains chargées de courses, il essaie d’ouvrir une porte ? Des poignées pensées pour tous existent.

Une personne les bras chargés ouvre la porte avec son coude. Une petite fille la main bandée ouvre la porte avec son bras.
Source : Supratech

 

Source : Universal Plug de Seungwoo Kim

 

Source : Unihammer de Ji-youn Kim

 

La conception universelle et la co-conception

Dans le cadre de la conception universelle, la co-conception est un outil intéressant. Il s’agit de concevoir son produit, son espace ou son service directement en lien avec l’utilisateur final. Cette méthode permet de recentrer la conception sur les problématiques de l’usager et d’obtenir un produit final au plus proche du besoin. Dans ce sens, la co-conception est une méthode de travail indispensable pour penser un projet selon les principes de la conception universelle.

C’est le travail que l’Agence Adéquat a mené avec la Ville d’Amiens pour la conception de supports de communication et d’information destinés à être compris par le plus grand nombre.

La conception universelle ne serait-elle pas simplement du bon sens ?

Article rédigé par Adeline Richez
Sources :
Le Moniteur
Hop Toys
ucanss